paulette0001

Quatrième de couverture:

Ferdinand vit seul dans sa ferme. Et ça ne le rend pas franchement joyeux. Un jour, il passe chez Marceline, sa voisine, et découvre que son toit est sur le point de s’effondrer. Très naturellement, les Lulus, lui suggèrent de l’inviter à la ferme. L’idée le fait sourire. Mais ce n’est pas si simple, certaines choses se font, d’autres pas… 
Il finit tout de même par aller la chercher. 
De fil en aiguille, la ferme va se remplir, s’agiter, recommencer à fonctionner. Un ami d’enfance devenu veuf, deux très vieilles dames affolées, des étudiants un peu paumés, un amour naissant, des animaux. Et puis, Paulette…

Voici une bien jolie histoire, douce-amère certes mais aussi très drôle, sur un problème que notre société s'acharne à ignorer: le sort de nos anciens. C'est une de ces lectures qui réconcilient avec la nature humaine et nous laissent avec un peu de baume au coeur. On se dit que finalement notre monde de brutes peut se révéler être un monde très solidaire quand il en fait l'effort.