death

camp

 Titre français: Le camp des morts

Quatrième de couverture de la version française:

Lorsque le corps de Mari Baroja est découvert à la maison de retraite de Durant, le shérif Longmire se trouve embarqué dans une enquête qui le ramène cinquante ans en arrière. Il plonge dans le passé déchirant de cette femme et dans celui de son mentor, le légendaire shérif Connally. Tandis que l'histoire douloureuse de la victime prend peu à peu une résonance dans le présent, d'autres meurtres viennent jalonner son enquête. Aidé par son ami de toujours, l'Indien Henry Standing Bear, le shérif mélancolique et désabusé se lance à la poursuite de l'assassin à travers les Hautes Plaines enneigées. Ce second volet des aventures de Walt Longmire, nous emmène au cœur d'une violence tapie dans les paysages magnifiques du Wyoming. Et hisse Craig Johnson au niveau des plus grands.

"Death Without Company" est le deuxième volet des aventures du shérif  Walt Longmire apparu dans "The Cold Dish" ("Little Bird" en français) et alors que j'avais déjà beaucoup aimé le premier, j'ai vraiment adoré le deuxième. "The Cold Dish" nous projetait au coeur du Wyoming, que l'auteur connaît bien puisqu'il y vit, et mettait en scène les personnages et les paysages et il faut admettre que le rythme était un peu lent. Ce n'est pas du tout le cas de ce deuxième tome dont l'histoire est légèrement plus courte et pleine de rebondissements mais on y retrouve l'atmosphère dépaysante des grands espaces de l'Ouest à l'hiver rigoureux, l'Amérique des brassages raciaux, des Indiens. J'attends avec impatience de lire le troisième volet, car Walt Longmire rejoint officiellement le Commissaire Montalbano dans ma galerie de personnages favoris!