S'abandonner à vivre

Quatrième de couverture:

Devant les coups du sort il n'y a pas trente choix possibles. Soit on lutte, on se démène et l'on fait comme la guêpe dans un verre de vin. Soit on s'abandonne à vivre. C'est le choix des héros de ces nouvelles. Ils sont marins, amants, guerriers, artistes, pervers ou voyageurs, ils vivent à Paris, Zermatt ou Riga, en Afghanistan, en Yakoutie, au Sahara. Et ils auraient mieux fait de rester au lit.

Rien ne vaut une bonne lecture après une mauvaise ! J'ai déjà évoqué ici mon goût prononcé pour les nouvelles et ce recueil est sans aucun doute à inscrire dans la liste des très bons. C'est très bien écrit, on s'évade de par le monde et surtout, toutes les nouvelles sont toutes d'un humour caustique, qui fait à la fois sourire et grincer les dents ! Chaque nouvelle est comme un instantané dans la vie de personnages divers et variés dont Sylvain Tesson parvient à chaque fois à nous faire un portrait très complet en quelques pages seulement.A l'exception de deux ou trois, que j'ai trouvées un peu plus plates, j'ai vraiment beaucoup aimé les autres - il y en a en tout 19 -. Je n'avais encore rien lu de Sylvain Tesson mais ce bouquin me donne envie de découvrir ce qu'il a écrit auparavant. A mettre sur votre PAL si ce n'est déjà fait.