fille rouge

Mère célibataire, Beth est tenaillée par une hantise qui l'empêche de dormir : que sa fille Carmel, enfant de huit ans rêveuse et étrange, vienne à disparaître, d'autant plus que celle-ci a une fâcheuse tendance à s'égarer à tout bout de champ. Et son pire cauchemar ne tarde pas à se réaliser. Un samedi matin brumeux, alors que mère et fille sont à un festival local, Beth perd Carmel de vue dans la foule. L'instant d'après, la petite a disparu. Anéantie, Beth se lance alors dans une quête solitaire afin de retrouver sa fille. Peu importe ce que lui disent les autorités, elle n'en démord pas : elle sait que Carmel finira par revenir. Pendant ce temps, Carmel entreprend un bien étrange voyage qui va la conduire dans un endroit des plus inattendus où elle ne pourra compter que sur ses propres ressources. Elle s'efforcera de ne jamais oublier le visage de sa mère.

J'ai adoré ce bouquin. Je l'ai trouvé par hasard en farfouillant sur le net et parce que j'en aimais la couverture de la version en anglais - oui, je sais, c'est un peu creux comme raison ! -, j'ai décidé de le lire. Bien m'en a pris. Je ne l'ai plus lâché. Je voulais absolument savoir si la mère et la fille se reverraient un jour. L"écriture est d'une efficacité redoutable pour nous faire ressentir le malaise des personnages et l'alternance entre le récit de la mère et celui de la fille est bien rythmé. A lire!