miracles

Prix Nice Baie des Anges 2013

Editeur : Flammarion (9 janvier 2013)

Nombre de pages : 266

Quatrième de couverture : 

Professeur d'histoire-géo, Mariette, est au bout du rouleau. Rongée par son passé, la jeune Millie est prête à tout pour l'effacer. Quant au flamboyant Monsieur Mike, ex-militaire installé sous un porche, le voilà mis à terre par la violence de la rue.

Au moment où Mariette, Mike et Millie heurtent le mur de leur existence, un homme providentiel surgit et leur tend la main - Jean, qui accueille dans son atelier les âmes cassées.

Jean, dont on dit qu'il fait des miracles.

Ce que j'en ai pensé...

Je continue mon exploration de lauréats du Prix Nice Baie des Anges avec cette lecture, qui m'a enchantée. De Valérie Tong Cuong, j'avais déjà lu Providence, un roman choral que j'avais beaucoup aimé.

Cette deuxième lecture est un succès. C'est très bien écrit avec juste ce qu'il faut d'empathie mais aussi d'ironie. Les personnages sont tour à tour attachants et insupportables et on se demande, au fur et à mesure qu'ils émergent de leurs situations désespérées, ce qui va bien pouvoir émerger de cette histoire pour casser le rythme car on se doute bien dès le début que ce n'est pas juste un de ces romans "feel-good" où un "happy ending" du genre "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants..." viendra gentillement nous cueillir à la fin. Effectivement, on n'est pas déçus, il y a aux trois-quarts du livre un retournement de situation assez inattendu.

On ressort toutefois de cette lecture avec la certitude que la compassion et l'entraide existent dans notre société et qu'il faudrait sans doute leur laisser un peu plus de place dans nos vies et dans les médias.  Voilà le genre de bouquin à prescrire en cas de déprime ou de simple panne de lecture. Il se lit très vite mais est du genre à laisser des traces pour longtemps.