Larsson

Editeur : Folio Policier (19 mai 2016)

Nombre de pages : 390

Quatrième de couverture : 

Une ferveur religieuse sans précédent s'est emparée de la petite ville minière de Kiruna, en Laponie, depuis que le charismatique Victor Strangård, le Pèlerin du Paradis, a survécu à un terrible accident et est revenu d'entre les morts. Pourtant, un matin, il est retrouvé sauvagement assassiné et mutilé dans l'église de la Force originelle où il officiait.

Sanna, la fragile sœur de Victor, demande à son amie d'enfance, Rebecka Martinsson, avocate fiscaliste à Stockholm, de venir la soutenir et l'aider à échapper aux soupçons de la police. Rebecka, aux prises avec son passé et menacée par les disciples de cette communauté religieuse qu'elle a fuie, doit prouver l'innocence de Sanna au nom d'une amitié depuis longtemps brisée...

Ce que j'en ai pensé...

Pas grand chose à dire d'autre que bof, bof, bof concernant ce polar. Adorant la série Millenium, Henning Mankel and Camilla Läckberg, je me faisais une joie de découvrir une autre auteure suédoise mais c'est une déception. L'ambiance polaire, que j'affectionne tout particulièrement, est bien là mais l'intrigue est un peu légère - j'ai vu arriver le gros du dénouement bien avant la fin - et du coup se traîne en longueur. On ne s'attache pas vraiment aux personnages non plus. Je ne retiendrai de ce polar que les aurores boréales, la neige qui fouette les visages et le froid polaire qui transperce les os, trois choses dont je rêve, soit dit en passant ! Mais bon, un polar, qui n'empêche pas de dormir, n'est pas un bon polar, à mon avis !

Je ne crois pas que je donnerai une seconde chance à Åsa Larsson. Par contre, je vais essayer de lire Jussi Adler Olsen, dont on me dit le plus grand bien.