Menegaux

Editeur : Points (12 janvier 2017)

Nombre de pages : 144

Quatrième de couverture :

Un dîner en ville. Au menu, nourriture bio, affaires et éducation des enfants. Claire s'ennuie et décide de rentrer seule à vélo. Elle ne le sait pas encore mais sa vie vient de basculer. Tour à tour victime puis criminelle, Claire échoue en prison et refuse obstinément de s'expliquer. À la veille de son jugement, elle se décide enfin à sortir de son mutisme… 

Ce que j'en ai pensé...

Après la lecture de Un fils parfait il y a quelque temps, je viens de lire le premier roman de Mathieu Menegaux et tout comme le deuxième, j'ai apprécié le style concis et efficace de l'auteur, qui encore une fois, nous montre comment une vie parfaitement normale peut basculer du jour au lendemain et surtout comment des gens que l'on pense parfaitement normaux se battent finalement avec toutes sortes de démons.

Cependant, autant le personnage principal d' Un fils parfait m'avait émue, je n'ai éprouvé aucune empathie pour cette Claire, qui, à mon sens, raisonne comme un tambour crevé dès le départ de l'histoire. Elle s'enferme ensuite dans une spirale de mensonges qui la mèneront à commettre l'irréparable. Ses décisions sont pour moi parfaitement incompréhensibles. Pourquoi, mais pourquoi choisir le silence quand parler aurait tout évité ? De plus, au coeur de l'histoire, elle évoque son envie de maternité, que, certes, je peux comprendre mais quand elle déclare qu'à 40 ans, sans enfant, elle se sent une demi-femme vivant une vie sans accomplissement, elle m'a vraiment tapé sur le système ! J'ai moi-même pris la décision finale à 40 ans de ne pas avoir d'enfant et franchement, je ne me suis pas sentie diminuée aux yeux de la société pour autant.

J'ai échangé avec un certain nombre de lectrices sur Instagram à propos de ce livre et la plupart disait avoir pris une claque dans la figure avec ce livre et éprouver beaucoup d'empathie pour ce personnage féminin. Personnellement, la claque, j'ai eu envie de la coller à Claire du début à la fin !