Ellena

 Editeur : Le Contrepoint - Collection Nez Littérature (5 octobre 2017)

Nombre de pages : 191

Quatrième de couverture :  

"Il ne s'agissait pas de faire un parfum "blockbuster" en assemblant les points communs de ce que le marché produit, il s'agissait de faire différemment, d'être unique, sans pour autant choquer, qui est une facilité de paresseux ". En quête de liberté, d'exigence et de mesure, Jean-Claude Ellena, parfumeur de la prestigieuse maison Hermès, n'a jamais cessé de formuler et reformuler cette question centrale : que signifie "être parfumeur" ?

Alors que le marché explose et la concurrence s'accroît, composer un parfum devient en quelques décennies un acte banal de production, soumettant le parfumeur à abandonner progressivement sa créativité. Jean-Claude Ellena a consacré sa vie à ouvrir des voies, remettre en question des certitudes, découvrir et dialoguer avec le monde pour tenter de trouver ses réponses : est-il écrivain d'odeur ? Peintre olfactif ? Créateur d'émotions ? Artiste sensoriel ? Les lumières qu'il nous offre sur ses 40 ans de carrière sans précédent se réfléchissent sur les facettes multiples et méconnues d'une profession devenue trop souvent prisonnière du marketing. Ce témoignage inédit est un voyage, une découverte, autant que la définition, simple et sensible, de ce que pourrait être "un grand artiste".

Ce que j'en ai pensé...

Lecture passionnante pour moi qui côtoie le monde de la parfumerie depuis maintenant dix ans. Quiconque travaille dans ce milieu à Grasse connaît le nom de Jean-Claude Ellena, gloire locale s'il en est. Né à Grasse en 1947, il est l'une des plus grandes figures de la parfumerie contemporaine. En 40 ans de carrière, il a réinventé le métier de parfumeur au fil de ses créations telles First de Van Cleef & Arpels, Terre d'Hermès, Eau de Campagne de Sisley, In Love Again de Yves Saint-Laurent (mon chouchou !) et tant d'autres.

Ce bouquin n'aurait eu, je me dois d'être honnête, aucun intérêt pour moi il y a dix ans mais depuis le temps que j'entends parler quasi quotidiennement de composants naturels, de molécules synthétiques, d'analyses sensorielles, de contraintes imposées par la législation et le marketing, etc., la lecture de ce récit s'est avérée passionnante et il a été en particulier très intéressant de lire l'opinion de ce grand parfumeur quant aux molécules synthétiques et leurs vertus à l'heure où le retour au naturel est prôné de toutes parts. Jean-Claude Ellena sait expliquer son métier en termes simples mais aussi très poétiques quand il parle de sensations olfactives.

J'aurais aimé le rencontrer à la Journée de la Parfumerie à Grasse au printemps dernier mais malheureusement, je n'ai pu m'y rendre. Heureusement, une sympathique cliente m'a procuré cet ouvrage dédicacé de la main du maître lui-même !

 

Ellena