arabe

Editeur : Allary Editions (29 septembre 2018)

Nombre de pages : 288

Quatrième de couverture :   

Ce livre raconte l'histoire vraie d'un adolescent de moins en moins blond, de sa famille franco-syrienne et du coup d'État de son père.

Ce que j'en ai pensé...

Ce quatrième tome va des années 1987-1992. On retrouve Riad à l'adolescence, une adolescence un peu compliqué alors qu'il est toujours tiraillé entre ses deux cultures et que ses parents s'opposent de plus en plus. C'est toujours aussi drôle et caustique que les trois premiers volumes, peut-être un peu plus caustique même. Sa mère ne supporte pas le virage religieux qu'a pris son père, son père ne supporte plus l'esprit d'indépendance de sa mère, bref ça chauffe chez les Sattouf ! Ce volume se termine sur le coup d'État de son père et plus que jamais, j'attends la suite de cette formidable série. Moi, qui ne suis pas très BD, je suis accro à celle-ci !