Grisham

Editeur version audio : Hodder & Stoughton  (23 octobre 2018) 

Durée de l'enregistrement : 17 heures et 36 minutes

Pas encore traduit en français

Traduction libre de la présentation de l'éditeur US :

Octobre 1946, Clanton, Mississippi

Pete Banning était le fils favori de Clanton, Mississippi — un héros décoré de la Seconde Guerre Mondiale, le patriarche d'une famille très en vue, un agriculteur, un père, un voisin, et un membre fidèle de l'église Méthodiste. Et puis par une fraîche matinée d'octobre, il s'est levé tôt, il est allé en ville, et il a commis un crime choquant. La déclaration de Pete à ce sujet, au shériff, à ses avocats, au juge, au jury et à sa famille, n'a été que : "Je n'ai rien à dire." Il n'avait pas peur de la mort et il était prêt à emporter ses raisons dans la tombe.

Dans ce roman majeur très différent de tout ce que John Grisham a écrit auparavant, il nous entraîne dans un incroyable voyage, qui nous mène du Vieux Sud de Jim Crow à la jungle des Philippines pendant la Seconde Guerre Mondiale; d'un hôpital psychiatrique rempli de secrets au tribunal de Clanton, où l'avocat de Pete essaie désespérément de le sauver.   

Ce que j'en ai pensé...

         Depuis plus de vingt-cinq ans que je lis Grisham régulièrement, j'ai parfois été déçue par ses romans, surtout au cours des dernières années, mais parce que je lui pardonne tout, je continue à le lire et je continuerai à le lire. C'est un gentleman du Vieux Sud et je l'adore, quoiqu'il écrive.

Ceci étant dit, je préfère quand même quand il écrit des bouquins, qui me plaisent ! Et c'est le cas de ce dernier roman. Découpé en trois parties, la première partie nous mène du crime au verdict sans aucune surprise; puis flashback avec la seconde partie, qui revient sur le passé militaire à la fois glorieux et terriblement douloureux de Pete lors de la Seconde Guerre Mondiale - j'en ai au passage appris des vertes et des pas mûres sur le sort des prisonniers de guerre américains aux Philippines -; la troisième partie nous emmenera doucement vers le secret derrière le crime commis par Pete. Cent fois, j'ai cru avoir compris et je me disais que Grisham avait perdu de sa superbe en matière de thriller et puis la révélation du dernier chapitre m'a laissée sur les fesses !

Ce livre est le troisième livre audio que j'écoute depuis le début de l'année, principalement dans la voiture, et c'est vraiment quelque chose que j'apprécie de plus en plus. D'ailleurs, ma prochaine écoute sera sans doute l'avant-dernier roman de Grisham que j'avais loupé en 2017.