IMG_1719

Editeur : Mondadori (31 octobre 2016)

Nombre de pages : 773

Edition en français : Les frères Lehman - Editions du Globe (5 septembre 2018)

Quatrième de couverture de l'édition française :

11 septembre 1844, apparition. Heyum Lehmann arrive de Rimpar, Bavière, à New York. Il a perdu 8 kilos en 45 jours de traversée. Il fait venir ses deux frères pour travailler avec lui. 15 septembre 2008, disparition. La banque Lehman Brothers fait faillite. Elle a vendu au monde coton, charbon, café, acier, pétrole, armes, tabac, télévisions, ordinateurs et illusions, pendant plus de 150 ans. Comment passe-t-on du sens du commerce à l'insensé de la finance ? Comment des pères inventent-ils un métier qu'aucun enfant ne peut comprendre ni rêver d'exercer ? Grandeur et décadence, les Heureux et les Damnés, comment raconter ce qui est arrivé ? Non seulement par les chiffres, mais par l'esprit et la lettre ? Par le récit détaillé de l'épopée familiale, économique et biblique. Par la répétition poétique, par la litanie prophétique, par l'humour toujours. Par une histoire de l'Amérique, au galop comme un cheval fou dans les crises et les guerres fratricides. Comment prendre la suite de Yehouda Ben Tema qui écrivit dans les Maximes des Pères : « Tu auras cinquante années pour devenir sage. Tu en auras soixante pour devenir savant » ? Nous avons 1207 pages et 30 000 vers pour devenir instruits, circonspects, édifiés. Groggy.

Ce que j'en ai pensé...

Je vais avoir du mal à vous parler de cette merveille sans superlatifs ! Quand mon amie italienne, Federica, m'a conseillé (ou plus exactement suppliée !) de lire ce livre en mars 2018, ma première réaction a été l'effroi et je lui ai demandé si elle avait perdu la tête. Sept-cent-soixante treize pages (841 dans la version française !) écrites en vers libres sur l'histoire des Frères Lehman (ceux de la Lehman Brothers Bank, dont on avait tant parlé en 2008 quand elle s'était effondrée lors de la crise financière) ? Non merci, je passe ! Elle a insisté lourdement et finalement six mois plus tard, je me suis décidée à l'acheter, et encore six mois plus tard à le lire, enfin ! Et là, la claque !

C'est probablement le roman le plus EXTRAORDINAIRE que j'ai jamais lu de ma vie et je pèse mes mots !!! Si, si, je vous jure !

IMG_1721 (1)

Avoir choisi d’écrire cette incroyable histoire sous la forme d’un très long poème qui se déroule à un rythme effréné et où l’humour et le sarcasme se mêlent à l’histoire et l’Histoire, quel talent mais quel talent ! Il y a tout au long du roman des trouvailles stylistiques, que je ne dévoilerai pas pour ne pas gâcher le plaisir des futurs lecteurs de cette pépite que vous ne manquerez pas d’être, des trouvailles, disais-je, qui relèvent du génie !

Vous constaterez que la couverture italienne annonce un « romanzo/ballata » et pourtant, en France, il a obtenu le Prix Médicis Essai, c’est vous dire à quel point ce livre est inclassable !

Bravo aux Editions du Globe d’avoir eu la brillante idée de publier ce livre en France. J’espère que la traduction est à la hauteur du texte original mais à en croire l’enthousiasme de ma libraire, elle l’est et je souhaite de tout coeur vraiment que cette publication vous donne envie de découvrir cet ovni littéraire !