faillir0001

Quatrième de couverture:

Un souffle parcourt les prairies du Far West, aux abords d'une ville naissante vers laquelle toutes les pistes convergent.C'est celui d'Eau-qui-court-sur-la-plaine, une Indienne dont le clan a été décimé, et qui, depuis, exerce ses talents de guérisseuse au gré de ses déplacements. Elle rencontrera les frères McPherson, Jeff et Brad, traversant les grands espaces avec leur vieille mère mourante dans un chariot tiré par deux bœufs opiniâtres ; Xiao Niù, qui comprend le chant du coyote ; Elie poursuivi par Bird Boisverd ; Arcadia Craig, la contrebassiste. Et tant d'autres dont les destins singuliers se dévident en une fresque sauvage où le mythe de l'Ouest américain, revisité avec audace et brio, s'offre comme un espace de partage encore poreux, ouvert à tous les trafics, à tous les transits, à toutes les itinérances. Car ce western des origines, véritable épopée fondatrice, tantôt lyrique, dramatique ou burlesque, est d'abord une vibrante célébration des frontières mouvantes de l'imaginaire.

Voici le deuxième roman de la rentrée littéraire 2013 que j'ai souhaité lire. Après en avoir lu la quatrième de couverture, vous aurez compris pourquoi si vous me connaissez un tant soit peu! Un livre sur le Far West, j'en avais forcément envie! J'avais lu d'excellentes critiques dans plusieurs magazines et je dois être honnête, elles sont assez méritées même si au bout du compte, je suis un peu moins enthousiaste que ces critiques.  Ce roman est très bien écrit et manie les clichés des grands espaces de l'Ouest américain avec brio mais pour moi, cela n'est qu'un excellent exercice de style. Il manque une âme à cette histoire que, à mon avis, seul un romancier américain aurait pu lui donner. Je pense que pour réussir dans la littérature western, il faut vivre ou avoir vécu l'histoire et pas seulement jouer des clichés. Apparemment, l'auteur est une habituée de l'exercice de style puisque dans ses précédents romans, elle s'est entre autres attaquée à la science-fiction, le roman médiéval ou encore la fable baroque. Faillir être flingué est un très beau roman, mais si vous voulez vraiment découvrir la "vraie" littérature western, reportez-vous à mes précédentes lectures sur le Far West ou bien intéressez-vous à la nouvelle collection d'Actes Sud "L'Ouest le vrai". A nouveau merci à Tantine pour cette lecture!